IMG_0537

Garder la forme en hiver on en à tous envie… mais comment faire?? car souvent la fatigue nous envahit au premier vent glacial qui pointe sont nez

DORMIR UN MAXIMUM

Revenons un instant à nos origines, en effet nous sommes tous des animaux au fins fond de notre cerveau limbique, cette partie de nous qui nous relie à nos ancêtres mammifères. Et deviné ce qu’ils faisaient lorsque le froid se faisait sentir, et bien ils dormaient, ou plutôt ils hivernaient (ex:l’ours). En gros leur métabolisme se ralentissait pour économiser au maximum leur énergie et leur force. Vous me direz,  oui c’est bien tout ça mais qui va emmener les enfants à l’école si j’hiverne pendant 5 mois? Le mieux pour garder la forme c’est dans un premier temps de dormir un max,  le sommeil étant régulateur dans bien des domaines (minceur, stress, santé,…) pourquoi s’en priver. Ralentir son rythme de façon globale, marché plutôt que courir…

RESPIRER A POUMON PLEIN

Mais pourquoi elle parle de respirer quand l’air est saturé en humidité et qu’il est souvent plus difficile de le faire. Le poumon est l’organe principale de l’automne selon la médecine chinoise alors il faut le cajoler pour qu’il soit au mieux de ça forme. Des balades en forêt sont idéals pour s’oxygéner à fond et se préparer à l’hiver, pratiquer une activité cardio de faible intensité également sera favorable.

UNE DIETETIQUE DE SAISON

L’automne c’est le moment des cucurbitacées, préférez leurs le nom de citrouilles, butternuts, courges… et de pleins d’autres comme les navets, les poireaux, les choux,… Privilégier encore plus ceux de couleur blanche, ils sont très favorable aux poumons eux même reliés à cette couleur en énergétique chinoise. Donc usez et abusez des navets, poireaux, choux blanc et autres panais, en purée, soupe, salade, peu importe tout est bon à prendre. N’oubliez pas d’inclure toujours les herbes aromatiques à tous vos plats elle sont très riche en vitamines et on en a clairement besoin en cette saison.

EVITEZ L’HUMIDITE

Pas facile vous me direz surtout avec les hiver pluvieux que nous avons. Ne pouvant agir sur l’extérieur, nous le pouvons sur l’intérieur, donc sur nous. L’humidité c’est l’ennemi de l’humain. Vous toussez… c’est l’humidité, vous avez mal aux articulations… c’est l’humidité, vous avez de la cellulite…(pour les femmes) c’est l’humidité. Elle vient de l’extérieur (un coup de froid, une pluie,…) mais aussi et surtout de l’intérieur. Ce qu’il faut c’est manger chaud au maximum plutôt que froid pour ne pas fatiguer notre rate (qui agit comme le feu de la gazinière), boire tempéré ou chaud plutôt que froid, éviter les aliments acides (laitages, viandes, sucre, céréales raffinés,…) Ils favorisent tous la formation d’humidité dans le corps. Si elle n’est pas évacué, on se prédispose à la maladie, alors autant préparer le  terrain. Un bon moyen pour évacuer cette humidité c’est les tisanes, de romarins surtout, d’ailleurs j’en ai trouvé une pas mal, les tisanes Bio Florel « j’hiverne » (c’est de circonstance) dispo aux galeries Lafayette Gourmet . Et surtout prendre soin de son alimentation et se couvrir.

IMG_0591

SE COCOONER

Pour moi l’hiver c’est la saison des « Bains » et j’y voue un véritable culte, c’est Ze moment pour s’occuper de soi, et c’est tellement important pour le moral. Car quand va, tout va… non? Sans rire j’entend par cocooner, prendre soin de sa peau, ce bel organe qui recouvre tout notre corps et nous protège de l’extérieur. Elle est directement reliée aux poumons l’organe de la saison. Donc si on prend soin de sa peau on agit sur eux . Mais que faire? Se masser et s’enduire le corps avec des baumes , des onguent, des huiles…l’important c’est le contact, tout est bon pourvu qu’on s’occupe de soi. Bains, hammam, massages, gommages, ne lésinez pas sur les moyens.

MEDITEZ

L’hiver c’est l’intériorisation et le retour à soi, le moment de recharger l’énergie,  pour la faire monter dans le corps, telle la sève de l’arbre, arrivé au printemps. Tout ce qu’on fera maintenant aura des répercussion quelques mois plus tard. reposons notre esprit, calmons notre mental, fabriquons notre terreau intérieur qui servira à faire pousser les belles fleurs du printemps. Le matin au réveil ou 10 min le soir avant d’allez au lit, placé vous en tailleur ou toute autres position agréable pour vous sauf couché pour resté pleinement conscient et ne pas s’en dormir. Commencez contrôler votre respiration, à rallonger vos inspires et vos expires soit en comptant (5), soit en vous récitant un mantra « j’inspire je le sais, j’expire je le sais » et ce plusieurs fois de suite. Puis revenez à une respiration normale et faite vous votre  mantra du jour sur ce que vous aimeriez, prévoyez ou autres, l’essentiel étant de ne pas laissé vagabonder vos pensés. C’est le plus difficile, mais ne pas baisser les bras car rappelez vous on à pas appris à marché en 1 mois…

LES PLANTES SONT NOS AMIES

Mon dernier mot serait prévention, et pour ça quelques petites aides ne sont pas de refus. Moi j’utilise L52 en traitement préventif d’est la première gouttes aux nez. C’est un remède homéopathique en gouttes à base d’extrait de plantes diverses, vous en mettez 20 dans un peu d’eau le soir avant d’allez vous couchez. Il y aussi l’oligothérapie avec cuivre,or,argent pour les états de fatigue intenses pendant une convalescence ou en prévention, un bouchon doseur très pratique. Laissez le produits quelques instants sous la langue avant de l’avaler directement. Le romarins, le thym, le gingembre, le citron « are our best friends ».

Passez un bel hiver.


ABOUT THE AUTHOR

tiphedit

No Thumbnail

There is not any newer post !